Nouvel publication: Données AIS et mammifères marins

Pairing AIS data and underwater topography to assess maritime traffic pressures on cetaceans: Case study in the Guadeloupean waters of the Agoa sanctuary

Bénédicte Madon, Damien Le Guyader, Jean-Luc Jung, Benjamin De Montgolfier, Pascal Jean Lopez, Eric Foulquier, Laurent Bouveret, Iwan Le Berre
 

Abstract:

Maritime transportation forecasts project an increase in shipping. In this context, interactions with cetaceans are of growing concern especially when relevant biological data are not available to monitor the impacts. The Agoa sanctuary in the Wider Caribbean region faces this situation. To overcome this issue, we used AIS data to estimate three pressure types from maritime traffic associated with known impacts for cetaceans: (1) “intensity” corresponding to the frequency of vessel presence, (2) “occupancy” corresponding to the duration of ship presence, known to lead to disturbance and noise-related impacts and (3) “speed” presenting the risk of physical injuries from collisions. A simplified approach of the Cumulative Effect Assessment framework was used. We mapped species underwater topographic preferences as a proxy for their distribution to link habitat features with traffic pressure maps to evaluate pressure levels and types. Results showed that three species were more at risk from intensity and speed in the plains: the bottlenose dolphins, the Fraser’s dolphins and the short-finned pilot whales. The speed pressure had the highest score over the habitat types slopes, canyons and valleys, placing sperm whales, Cuvier, Blainville’s and Gervais’s beaked whales at higher risk of collision in these areas. Humpback whales and pantropical spotted dolphins faced a higher risk of disturbance over the continental shelf along the West coast. We recommend a precautionary approach in the Agoa sanctuary: speed reduction in the Pointe-à-Pitre-Marie-Galante route and displacement of shipping lanes to move maritime traffic away from the West Coast.

https://doi.org/10.1016/j.marpol.2022.105160

Livre Blanc du CNRS sur la recherche Portuaire

Dans le cadre de la stratégie nationale portuaire annoncée en 2021, un groupe de travail mené par le CNRS et auquel a contribué Eric Foulquier vient d'analyser, avec la communauté et les parties prenantes, l’organisation de la recherche portuaire en France et propose un bilan et des recommandations.

Les liens : 
-          revoir la conférence de presse : https://youtu.be/F6aR1LVjpQQ
-          télécharger le livre blanc : https://www.cnrs.fr/sites/default/files/page/2022-02/Livre_blanc_recherche_portuaire.pdf (il est aussi disponible à partir de cette page : https://www.cnrs.fr/fr/documentations
-          article sur le site du CNRS : https://www.cnrs.fr/fr/cnrsinfo/un-livre-blanc-pour-la-recherche-portuaire
 
 LB CNRS
 
 

Les données de l’OHM Caraïbe sur le trafic maritime commencent à être publiées dans GéoDRIIHM

Dans le cadre du projet TRAFIC, soutenu par la Fondation de France, l’OHM Littoral Caraïbe s’intéresse aux relations entre le trafic maritime et son environnement. Ce projet repose sur la collecte et l’analyse de jeux de données AIS (Automatic Identification System), un système d’observation et de suivi en temps réel de la flotte maritime mondiale. Des jeux de données ont été acquis auprès de la société ExactEarth et de l’EMSA (Agence européenne de sécurité maritime), grâce au soutien de la Direction de la mer de Guadeloupe, du CROSS Antilles-Guyane et de la Direction des Affaires maritimes. Ces jeux de données ont été structurés par la société Geo4Seas et vont être progressivement enrichis par des données complémentaires sur les caractéristiques des navires, les conditions environnementales et les caractéristiques socio-économiques des régions riveraines de la Caraïbe. L’objectif est d’analyser l’exposition des espaces riverains au trafic maritime à travers plusieurs indicateurs : développement socio-économique, fréquentation des eaux antillaises par les mammifères marins (BDD Kakila), qualité de l’air. Les données actuellement traitées (densités de trajectoires par segment de flotte) sont cataloguées dans GeoDRIIHM, et seront complétées au fur et à mesure de la publication des résultats de nos travaux.

Densité globale du trafic maritime en 2019 dans l’espace Caraïbe (source des données : ExactEarth ; traitement Geo4Seas).

Carte C